Bienvenue sur notre blog

Découvrez toutes les nouveautés Walter Learning, conseils et articles pour suivre sereinement votre formation en ligne.

Le Compte Personnel de Formation (CPF) est un dispositif offert à tous les travailleurs de plus de 16 ans souhaitant profiter de formations tout au long de leur vie professionnelle. Il participe au processus de démocratie sociale, permettant à chacun de faire valoir son expérience et d’acquérir constamment de nouvelles compétences valorisées sur le marché du travail.

Comprendre ce qu’est le CPF

Qu’est-ce que le CPF ? 

Ayant remplacé le Droit Individuel à la Formation (DIF) en 2015, le CPF est un compte sur lequel est déposé chaque année une somme en euro permettant d’accéder à un large panel de formations allant de la certification linguistique au permis de conduire, en passant par des formations en bureautique et en comptabilité. Il est essentiel dans la vie de nombreux travailleurs : c’est un outil qui permet de rester compétitif dans un domaine précis, de se former dans de nouveaux champs, de faciliter une reconversion professionnelle ou de sortir du chômage. 

Pourquoi le CPF ? 

C’est un outil souvent utile pour améliorer la formation des travailleurs français : selon une étude de 2011, 12% des jeunes entre 18 et 24 ans sont sortis du système scolaire français sans diplôme ou uniquement avec le brevet des collèges. Le CPF est donc d’autant plus utile aux travailleurs peu ou non diplômés, afin qu’ils puissent pallier leur manque initial de formation. En outre, le marché du travail est en constante évolution, ce qui exige des travailleurs une adaptation constante aux nouvelles techniques et réglementations en vigueur. C’est également une chance de se réinsérer dans le marché du travail en cas de chômage prolongé, de prétendre à des salaires plus élevés ou bien d’effectuer une reconversion vers un secteur plus dynamique.

Utiliser son CPF 

Comment acquiert-on des crédits ? 

Depuis le 1er janvier 2019, le Compte Personnel de Formation est crédité chaque année à hauteur de 500€ maximum pour un emploi à temps plein sur douze mois. Si la durée du travail est plus courte, la somme créditée est calculée au prorata. Le plafond du compte est de 5000€, sauf dans les cas particuliers de travailleurs non diplômés ou bénéficiant de l’obligation d’emploi, qui peuvent toucher jusqu’à 800€ par an avec un compte plafonné à 8000€. Les heures auparavant acquises sous le régime du DIF sont converties en euro, chaque heure équivalant à 15€.

Comment utiliser les crédits présents sur votre CPF ? 

Il est possible de postuler à toutes les formations éligibles directement sur le site du gouvernement Mon Compte Formation (www.moncompteformation.gouv.fr), allégeant considérablement les démarches administratives. Par ce biais, l’argent présent sur le compte est automatiquement utilisé. A partir de l’envoi de la candidature, l’organisme offrant la formation a 2 jours ouvrés pour vous faire parvenir une réponse. Si cette dernière est positive, vous avez 4 jours pour finaliser votre inscription. Il faut noter que l’utilisation des crédits CPF ne peut se faire qu’à l’initiative du titulaire du compte : il est donc primordial que ce dernier soit au courant des différentes options qui s’offrent à lui pour pouvoir s’en saisir.

Quand utiliser ses crédits CPF ? 

Il n’y a pas de date d’expiration aux crédits CPF : vous pouvez les utiliser jusqu’au moment où vous réclamerez vos droits à la retraite. Vous n’avez pas besoin de l’autorisation de votre employeur tant que la formation se déroule en dehors de vos heures de travail. Si votre formation se fait dans le cadre de votre emploi, votre employeur doit continuer à vous verser votre salaire. Même si vous n’acquérez pas de nouveaux crédits CPF pendant que vous êtes au chômage, vous pouvez profiter de votre absence d’activité pour entamer une formation.

Quelles solutions quand le compte CPF n’est pas assez crédité ?

Malheureusement, il arrive souvent que de nombreuses formations soient longues et onéreuses, il n’est donc pas toujours possible de financer entièrement une formation à l’aide de ce compte. En revanche, il faut savoir qu’il existe d’autres sources de financement complémentaires, pour lesquelles on peut postuler, à l’instar de votre employeur, de l’État, de la Région ou encore d’un Organisme Paritaire Collecteur Agréé (OPCA). Cela est d’autant plus vrai en cas de chômage car Pôle Emploi prend souvent en charge une partie des frais.

Quelles formations peuvent-être financées à l’aide du CPF ? 

Les critères d’éligibilité au CPF 

Pour pouvoir être financée par le Compte Personnel de Formation, lui-même financé par un OPCA, c’est-à-dire un organisme mutualisant et redistribuant des cotisations d’entreprises, il faut que la formation en question délivre un certificat ou un diplôme. Seuls les bilans de compétences échappent à cette règle, en raison de leur utilité dans la formation d’un parcours professionnel cohérent. Toutes les formations sont référencées sur les sites des CNPE, du COPAREF et du COPANEF ainsi que sur le site Mon Compte Formation.

Les formations les plus populaires

Le CPF est souvent utilisé pour financer des formations sur des logiciels, des certifications en langue, tout type de CQP dans une multitude de secteurs, mais aussi le permis B s’il est prouvé que ce dernier est essentiel à l’emploi. Il peut également servir à financer un conseiller pour la création d’un dossier de certification de Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) lorsque vous travaillez depuis plus d’un an dans un domaine où vous n’avez pas de formation.

N’attendez plus et inscrivez-vous à notre formation !

Dites nous ce que vous pensez de l'article

mettez vos commentaires ci-dessous