Bienvenue sur notre blog

Découvrez toutes les nouveautés Walter Learning, conseils et articles pour suivre sereinement votre formation en ligne.

Comment valider son DPC ? qu'est-ce que le DPC ? Comment s'inscrire à une action de DPC ? Comment définir le DPC ? Nous répondrons à toutes ces questions dans cet article. 

Qu’est-ce que le DPC ? 

Les objectifs du DPC 

Le Développement professionnel continu (DPC) a été mis en place en 2009, dans le cadre de la loi HPST (Hôpital, Patient, Santé et Territoires), puis étendu par la loi de Modernisation du système de santé en 2016, dans le but de mieux répondre aux enjeux du système de santé, notamment en facilitant la modernisation des établissements de santé publics et en améliorant la répartition du personnel de santé qualifié sur tout le territoire français. 

Il est défini ainsi dans l’article 59 qui instaure le DPC : « Le développement professionnel continu a pour objectifs l'évaluation des pratiques professionnelles, le perfectionnement des connaissances, l'amélioration de la qualité et de la sécurité des soins ainsi que la prise en compte des priorités de santé publique et de la maîtrise médicalisée des dépenses de santé. Il constitue une obligation pour les médecins. » 

Il remplace la Formation Médicale Continue (FMC). Son objectif est donc de s’assurer que tous les professionnels de santé français continuent de se former, confirmant leurs compétences et apprenant les nouvelles pratiques, pour garantir des soins de bonne qualité. 

La validation des obligations du DPC 

Pour valider son obligation de DPC, le professionnel de santé doit réaliser au moins 2 types d’actions de DPC parmi les trois suivantes (sur la période triennale en question) :
- La formation continue ;
- La gestion des risques ;
- L’évaluation des pratiques professionnelles.

La formation continue est souvent l’option préférée, car elle offre de nombreux avantages : elle ne demande que quelques heures  et peut se réaliser à distance, par le biais d’une formation de « e-learning ».

Action de DPC et orientations nationales

Chaque action de DPC (formation continue, gestion des risques, EPP) doit entrer dans une des orientations définies par les différents ordres, qui évaluent les points critiques de la pratique médicale nécessitant une attention particulière. Pour chaque période (triennale) sont définies des orientations communes à tous les professionnels et d’autres spécifiques à chaque profession pour répondre aux besoins les plus urgents. 

Les professionnels concernés

Initialement prévu pour les médecins, le DPC est aujourd’hui un dispositif de formation obligatoire pour tous les professionnels de santé, devant se renouveler tous les trois ans, et dont la validation est contrôlée par le Conseil de l’Ordre Professionnel régulièrement, l’ARS ainsi que par l’employeur, qui le cas échéant, peuvent mettre en place une procédure pour s’assurer de sa validation. Aucune distinction n’est faite entre les différents statuts des professionnels, et les salariés du public aussi bien que les libéraux doivent s’y soumettre. 

Comment suivre un action de DPC ? 

S’inscrire sur mondpc.fr

Pour suivre une action DPC,  il faut s’inscrire sur le site www.mondpc.fr. A partir de ce site, vous pourrez gérer l’ensemble des actions de DPC que vous avez suivies ou que vous souhaitez suivre. Si l’on vous demande votre RIB, ce n’est que pour pouvoir vous verser vos indemnités. Pour les autres, toutes les informations devront être saisies manuellement. Il est cependant recommandé de ne pas chercher une action DPC directement sur le moteur de recherche proposé par l’ANDPC car son référencement est aléatoire et ne donne aucun gage de qualité. Il est donc préférable de passer par un moteur de recherche classique pour se renseigner correctement puis de vous inscrire à une action de DPC préalablement choisie directement sur le site www.mondpc.fr

Nous proposons des formations DPC aux infirmiers mais également des formations DPC aux kinésithérapeutes et aux médecins généralistes.

La formation DPC en e-learning 

Les formations DPC en ligne sont les actions DPC les plus choisies. Il s’agit de de l’action DPC qui offre le plus de flexibilité car son contenu est accessible tous les jours, 24h/24 à partir de toute connexion internet. De plus, elle permet de limiter les coûts additionnels tels que les frais de déplacement, d’hébergement et d’améliorer la valeur pédagogique de la formation en utilisant de nombreuses ressources différentes (vidéos, pdf, exercices, animations). Chacun peut apprendre à son rythme, en revenant sur les points qui lui résistent. Les organismes sur internet en proposent un grand nombre, avec des formateurs expérimentés, disponibles et pédagogues. C’est notamment ce que fait Walter Santé en proposant des formation dpc pour les kinés, les médecins ou les infirmiers et tout ceci en ligne. 

Le financement du DPC 

L’ANDPC (L‘agence nationale du développement professionnel continu) est le financeur des formations. L’ANDPC finance vos actions DPC à 100 % et ceci parfois sans avance de trésorerie (pour les professions libérales). Il faut cependant bien avoir ouvert un compte sur www.mondpc.fr pour en bénéficier et enregistrer les formations suivies. Sont pris en charge le prix de la formation ainsi qu’une indemnisation pour la perte d’activité à hauteur. Il est possible de faire une demande de financement supplémentaire pour dépasser les heures financées par l’ANDPC (21 heures financées pour un médecin généraliste ou 14 heures pour un infirmier par exemple) auprès de l’OPCO Santé et du FIFPL. De plus, il est possible de déduire l’intégralité des frais additionnels potentiels de la déclaration 2035 ainsi que de bénéficier d’un crédit d’impôt formation dans la limite de 40 heures. 

N’attendez plus et inscrivez-vous à notre formation !

Dites nous ce que vous pensez de l'article

mettez vos commentaires ci-dessous